Single-board computer – Pourquoi un blog sur les single-board computers ?

Pourquoi écrire quelque chose sur des solutions de SBC (single-board computer) ? Il existe déjà des dizaines de chaines Youtube, des blogs, des sites, des boutiques, des revues…

Je me suis posé la même question. J’ai remarqué qu’il n’était pas possible de trouver en un seul lieu les infos sur les différentes solutions du marché.

Single-board computer Raspberry Pi

Logo Raspberry Pi, un single-board computer

Logo Raspberry Pi

Il est possible de trouver des sites sur Raspberry Pi très facilement concernant les nombreuses déclinaisons des modèles de framboises A, B, Pi 2, Pi 3 et enfin le Pi zéro. En 2016 Raspberry annonce avoir vendu plus de 10 millions de modèles. En revanche il est beaucoup plus difficile de trouver des informations sur des concurrents qui pourtant proposent d’excellentes alternatives, parfois moins onéreuses, parfois plus puissantes.

 

 

 

Single-board computer Orange Pi

Logo Orange Pi, un single-board computer

Logo Orange Pi

Les Orange Pi par exemple sont déclinés en 9 versions passant des Orange Pi Zéro, One ou Lite aux Orange Pi PC et Plus. Leurs performances sont souvent supérieures aux Raspberry Pi mais leur support et offre logicielle sont moins étoffés. Le fait que ce soit du matériel émanant exclusivement du marché chinois pose aussi des problèmes :

  • De langue car de nombreux éléments sont encore exclusivement en chinois.
  • De disponibilité car les revendeurs sont plus rares

 

Single-board computer Banana Pi

Logo Banana Pi, un single-board computer

Logo Banana Pi

Il existe également une autre version de single-board computer très proche des Raspberry Pi par leur disposition et leurs fonctionnalités, il s’agit des Banana Pi. Cette carte est plus répandue que l’Orange Pi mais largement moins que la Raspberry Pi. Cette version également issue du marché chinois propose des solutions très intéressantes mais souffre des mêmes lacunes que les oranges.

 

 

Single-board computer Odroid

Logo Odroid, un single-board computer

Logo Odroid

Il n’existe pas que des déclinaisons « fruitières » de single-board computer mais également une version moins gourmande coréenne initiée par HardKernel appelée Odroid déclinée en trois modèles (C1, C2 et XU4) qui propose une nouvelle alternative. Les performances sont cette fois beaucoup plus élevées. Pourtant ce type de SBC est moins connu que les modèles évoqués précédemment.

 

Il ne s’agit pas dans cette brève introduction de présenter une liste exhaustive des single-board computer mais de montrer qu’il existe un panel large de solutions. A cela il faut ajouter les solutions logicielles (OS ou applicatifs) que nous évoquerons également dans ce blog.

Un large choix de systèmes d’exploitations

En effet, ces cartes peuvent fonctionner sur différentes versions de systèmes d’exploitations très variées comme Linux, Android ou Windows IOT. Le choix de l’OS dépend bien sûr de l’utilisation que l’on souhaite faire de son single-board computer. Ce qui nous amène à nous poser la question suivante : 

« Que faire avec un single-board computer ? »

Des utilisations aussi variées qu’utiles

Il existe de très nombreux usages avec ces cartes passant du media center avec Kodi, au NAS pour stocker ses documents en allant jusqu’à une console de rétro-gaming comme RecalBox à personnaliser ou une centrale domotique utilisant Jeedom permettant de gérer volets, éclairage, chauffage et alarmes…